Au Quotidien > Economie > Le ministère du Commerce nie l’augmentation des prix des produits subventionnés

Le ministère du Commerce nie l’augmentation des prix des produits subventionnés

Le ministère du Commerce a fait savoir mercredi, que les prix des produits subventionnés demeureront inchangés, contrairement aux informations véhiculées ces derniers jours.
Il a précisé dans un communiqué, que le budget réservé à la compensation, au titre de l’année 2018, est estimé à environ 3520 millions de dinars (MD), soit presque le même que l’année écoulée.
Et de rappeler que les prix des produits subventionnés sont comme suit :
– Grand pain (400 g) : 230 millimes
– Baguette (220 g) : 190 millimes
– Pâtes : 805 millimes/ kg
– Couscous : 795 millimes/ kg
– Semoule : 450 millimes/ kg
– Lait : 1120 millimes/ litre
– Huile végétale : 900 millimes/ litre
– Sucre : 970 millimes/ kg
Le département a rappelé que les pratiques relatives au non respect des prix légaux, de l’intégrité des transactions ou encore le non respect des reglementations relatives à la subvention seraient sanctionnées, conformément à la loi n° 36 (datant du 15 septembre 2015) sur la réorganisation de la concurrence et des prix.
Par ailleurs, des listes de produits dont les prix ont été révisés à la hausse, avec l’entrée en vigueur de la loi de finances 2018, après l’augmentation du droit de consommation et de la TVA, sont véhiculées par plusieurs médias.
Il s’agit notamment de Chocolats, Bonbons, biscuits et glaces (+8,3%) ; de marbre et granites de construction (+14,6%) ; de boissons alcoolisées (+28%) ; de parfums et produits de beauté (+26%) ; de montres, réveils et bracelets de montres (+51,3%) ; d’objets en verre (+41%) ; et de voitures de tourisme ou mixte (entre +4,3% et +12,6%). 

Publié Le : 04/01/2018 12:53
Publicité


Membres Discussions Date

Les Commentaires Facebook

Les Commentaires Google+

Publicité Google


Forum essyndic.com le premier site dédiéaux syndics en Tunisie.

Essyndic.com est un site web complet, qui a pour objectif de faciliter la communication au sein d'un quartier résidentiel. Résidents, syndics, locataires, propriétéiares, prestataires de services, commerçants : vivons mieux ensemble!.